italia inglese francese tedesco tedesco giapponese
 hotel fasano
  Cisternino
L'agritourisme de trouve en proximité de Cisternino. Placée à 394 mètres d’altitude, la ville occupe une position stratégique entre Bari, Brindisi e Taranto. Elle est, avec Locorondo Martina Franca, le village qui délimite la Valle D'Itria



freccetta
Réserve ton séjour
ou appelle le
+39.080.489.7307
info@masseriasalamina.it



Ce centre propre et charmant est placé sur une colline en interrompant, avec la candeur de ses maisons blanchies à la chaux, le vert intense de la campagne très fertile ponctuée de trulli. D’origine messapienne, Cisternino fut une commune romaine sous le nom Sturnium, tandis qu’il passe, pendant le Moyen-âge, en possession de moines basiliens

.Le centre historique est caractérisé par l’aspect typiquement oriental des maisons avec les cours cachées et les escaliers extérieurs de raccord entre les étages

L’on peut y admirer une tour quadrangulaire de la période normande-suève et l' église di S.Nicolad’origine romane, remaniée plusieurs fois. A l’intérieur, il y a une sculpture de la Madone avec l’Enfant de 1517 de Stefano da Putignano mieux connue sous le nom de la Madonna del Cardellino.Certains coins du village offrent des raccourcis suggestifs auxquels le charmant panorama de la vallée sert d’arrière plan
.

Enfin, nous vous conseillons de visiter le Palais épiscopal construit en 1560, avec une façade remontant à la renaissance artistique sur laquelle vous verrez les écussons de l’évêque baron ; le Palais du Gouverneur (XVIème siècle), à la façade élégante avec trois balcons avec des éléments remontant à la renaissance ; les petits palais nobiliaires des familles Pepe et Cenci ; la petite église de S. Lucia (XVIIème siècle) et, au-delà des murs, la tour et le Palais Amati, dans la rue S. Quirico ; l’Eglise de S.Cataldo, complétée en 1783 et de style baroque, avec la façade très belle et scénographique ; l’Eglise de S. Quirico, érigée entre le 15ème et le 16ème siècle.

La petite église romane de la Madonna d’Ibernia est importante pour le culte local. Elle a été érigée vers 1100 pendant la période de la formation de la demeure de Cisternino, qui se trouve à 3 km de distance.
L’église incorpore les restes d’un monastère basilien préexistant construit non loin d’un précédent temple païen dédié à la déesse de la fertilité Cybèle. La vénération du peuple pour la Madonna d’Ibernia, appelée aussi « des œufs », c’est-à-dire de la procréation et de l’abondance, est une conséquence du culte antique.

Pendant les fêtes de printemps, les fidèles déposent comme don dans son sanctuaire le chïrrùchele (du latin auguraculum, don propitiateur), qui est le même gâteau que les jeunes païens offraient à Cybèle pour rendre la fécondité propice

GASTRONOMIE
Depuis plusieurs années, Cisternino est devenue fameuse également pour ses nombreuses boucheries avec des auberges attenant à celles-ci dans le centre historique ; dans ces lieux l’on achète la viande, on la cuisine et ensuite on la consomme dans le local attenant à la boucherie ou dans les endroits à cet effet le long des ruelles et/ou des impasses du centre historique

Cisternino
  Agritourisme Masseria Salamina Cisternino
Masseria Salamina, 72010 Pezze di greco Fasano (Brindisi) - ITALY 
info@masseriasalamina.it tel.+39.080.489.7307 - fax. +39.080.489.8582 - P.IVA 03956760726
Karen Brown's Guides, www.karenbrown.com credit | site map